Épisode 2 : Malcolm X, La prison de la liberté

Share this post

Nous avons tous un modèle que nous prenons comme référence. Nous analysons son comportement, sa manière de penser et son parcours. Nous prenons ce qui nous intéresse et nous essayons de reproduire le même processus dans nos vies.

 

A travers cette démarche, nous recherchons une chose : L’inspiration. Comment ont-ils fait pour réussir ? Comment sont-ils parvenus à atteindre tous les objectifs fixés ? Que pouvons-nous apprendre d’eux ?

Ces modèles peuvent être des personnalités contemporaines, des héros de guerres, des acteurs, des philosophes, des savants, des personnes religieuses, des scientifiques et au-delà de la popularité, ils peuvent être des proches.

 

J’écris cette chronique pour parler de ces femmes et ces hommes qui se sont élevés personnellement pour atteindre des objectifs dans les domaines professionnels, privés et sociaux. Le but de cette chronique n’est pas d’effectuer une biographie de ces personnes mais plutôt de ressortir un ou plusieurs faits marquants afin de tirer profit des enseignements de leurs histoires.

Bien qu’il est préférable de regarder devant soi lorsque nous avançons. Il est aussi intéressant de regarder derrière et de tirer profit des leçons du passé. Il y a les erreurs et les succès. Dans les deux cas, il y a une leçon à assimiler.

Concernant le choix de Malcolm X, j’aimerais préciser qu’il ne s’agit pas de promouvoir la cause qu’il défendait, ni de parler de sa conversion à l’Islam. Je vais, comme je l’ai fait avec Gandhi, me positionnait sur un moment clé de sa vie.

malcolm-x-2

LA NAISSANCE D’UNE RÉVOLTE

Malcolm est né le 19 Mai 1965 à Omaha dans le Nebraska . Malcolm Little est le fils de Earl Little et de Louise Little . Le père de Malcolm est un prêcheur baptiste convaincu, fervent soutien de Marcus Garvey et charpentier. Celui-ci prône alors le retour des afro-américain en Afrique , refusant l’intégration à la société américaine, ce qui a très largement marqué les vues politiques de Malcolm sur ce sujet.

 

Malcolm devient dans son ascension le symbole des ghettos , le symbole de la révolte Noire. C’est une figure plus violente contrairement au message de Martin Luther King celui d’une révolte sans violence ! Tout comme MLK , Malcolm devient une identité pour les noirs américains

 

Il vécu une enfance très mouvementé, avec un père assassiné et une mère sombrant dans la folie. Malcolm fut marqué, ce qui va créer intellectuellement et affectivement un rejet pour cette société. Une société qu’il juge responsable de la folie de sa mère :

 

« Ma mère en était arrivée la car la société a failli à son devoir, qu’elle s’était montré hypocrite, avare, impitoyable . A mon tour je suis sans pitié face à une société qui écrase les hommes . J’ai rarement parlé de ma mère à qui que se soit car j me crois capable de tuer quiconque sans hésitation toutes personnes qui feraient à son propos une remarque déplacée . Alors je fais exprès de ne pas ouvrir une brèche dans laquelle se précipiterai le premier imbécile venue.»

 

La réalité de Malcolm X est représentée par l’exclusion, la marginalisation et l’humiliation.

 

«Malcolm, tu ne peux pas être avocat, tu es noir. On ne peut pas être avocat quand on est noir.»

 

Élève brillant, il fut découragé à poursuivre ses études. Il aspirait à être avocat, et un de ses professeurs rétorqua : «Malcolm, tu ne peux pas être avocat, tu es noir. On ne peut pas être avocat quand on est noir.»

Un épisode qui renforça sa marginalisation et sa révolte intérieure.

 

Mentalement révolté mais sentimentalement aliéné, un déchirement de la personnalité en voyant les difficultés de s’intégrer. Un sentiment qui le mena petit à petit vers la dérive et la délinquance. S’enchaînèrent le proxénétisme et autres délits mineurs. Il vivra de cette manière jusqu’à temps qu’il se fasse arrêter et condamner pour 10 ans de prison mais n’en fera que 7.

 

La prison, une étape déterminante dans la vie de Malcolm.

LA PRISON DE LA LIBERTÉ

 

article-2329045-19B6AF38000005DC-481_634x338

Les sept années de prison l’ont métamorphosé aussi bien mentalement que physiquement. Le drogué laissa la place à l’homme engagé, l’ignorant à l’homme instruit.

 

Son passage en prison fut l’étape la plus déterminante de sa vie. Il purgea sept années durant lesquelles il eut le choix d’être un prisonnier parmi des milliers d’autres et d’attendre passivement la fin de sa peine ou bien de trouver un but à sa vie et être actif même entre quatre murs.

Au fil des années, une mission se dessinait. Il fit connaissance de plusieurs personnes qui deviendront ses coreligionnaires. Ils lui inculqueront les préceptes de la religion. Cependant, à l’inverse des autres, il utilisa son temps pour se cultiver, apprendre et s’instruire. Le drogué laissa la place à l’homme engagé, l’ignorant à l’homme instruit.

 

«Je n’ai jamais été aussi libre qu’en prison car j’avais accès au savoir»

 

En parfait autodidacte, il ouvrit tous les livres qu’il pouvait avoir entre les mains. Motivé par son objectif de donner au peuple noir sa juste valeur et de le libérer d’une oppression incessante. Chaque jour était fait pour apprendre une chose nouvelle, un atout de plus pour peaufiner l’outillage de savoir qu’il se créait.

 

L’accès au savoir changea radicalement sa vie. Il prit conscience de l’impact que pouvait avoir la connaissance et l’enrichissement personnel sur sa vie.

 

UNE VIE D’APPRENTISSAGE

A sa sortie de prison, il continua de se cultiver. Il pris part à des débats face à des universitaires ou bien des personnalités publiques. Il réunissait des milliers de personnes prêtes à l’écouter. Comme disait un de ses compagnons de route :

 

«Cet homme réunissait entre 10 000 à 15 000 personnes et quand vous l’entendiez, vous étiez victime d’un tremblement de terre.» 

 

 

Il a parcouru des dizaines de pays afin de promouvoir la force du peuple noir, il fit trembler le gouvernement américain par son impact médiatique. Des sorties médiatiques fortes, controversées et parfois violentes.

 

Doté d’un charisme impressionnant et d’une éloquence sans égale, il représentait Nation of Islam à lui seul, faisant de l’ombre à ses coreligionnaires et en particulier à son mentor de l’époque Elijah Muhammad.

 

En quête de vérité perpétuelle à la fois pour soi et son “peuple”, il continua son apprentissage avec rigueur et rigidité. Au point que certains lui reprochaient son manque de souplesse dans certaines situations. Il suivit pendant plusieurs années les préceptes de Nation of Islam et partit après plusieurs désaccords notamment sur les points de vues politique et religieux.

 

Son cheminement en dehors de N.O.I lui a permis d’avoir une vision plus humaniste de la religion, une vision plus pacifiste et internationale de son combat pour les opprimés. Après son pèlerinage, il voyagea majoritairement en Afrique. Au Ghana, il fut interpellé par un groupe de personnes lui reprochant d’utiliser certains mots comme “noir” et “nègre”.

Un homme lui dit : Un Nègre,c’est une personne qui se définit par quelqu’un qui l’appelle nègre mais quand tu dis qu’on est des afro américains , tu dis la réalité de notre source “

 

Une remarque qu’il pris en considération et revisite son vocabulaire. “Dis quelque chose de ce que tu sens et fais attention aux mots que tu emploies avec force car ce sont des réalités non assumées.”

Si tu dis « nègre » «c’est que tu as encore se ressentiment envers les blancs.»

 

Bien qu’il fut à l’apogée de sa célébrité, il continua sa réforme en écoutant les gens qui l’entourent et l’interpellent.

 

 

220px-Malcolm_X_NYWTS_4

« Il prenait le cœur en début d’intervention et vous le rendez qu’à la fin »

L’IMPACT ET LES CONSÉQUENCES

Orateur de talent, doté d’un esprit brillant et d’une probité morale et intellectuelle. Motivé par de fortes convictions, il s’engagea courageusement et sans relâche au service de sa communauté. Pas seulement au service de sa communauté, à celui des Droits de l’Homme.

 

Bien que ces discours et ces engagements ne sont pas approuvés par tous, il a atteint ses objectifs. Celui de lutter pour sa communauté. Il fut un représentant important de cet engagement et une icône pour beaucoup. Son parcours et les événements qui ont marquée sa vie ont fait de lui un des plus grands orateurs du 20eme siècle. Il n’a cessé de lutter pour une cause qu’il estimait juste.

 

Il représentait le symbole du ghetto. Celui d’un homme noir provenant du ghetto et escaladant pas à pas les marches qui le menèrent au sommet d’une lutte qui s’étala de sa naissance à sa mort.

Comme il le disait lui même :

 

« Le ghetto savait que je ne l’avais jamais oublier, que je ne l’avais jamais quitter, seulement par nécessité et j’y revenais toujours . J’avais l’instinct du ghetto. Je sentais ses moindres poussées de fièvre . Je parlais son langage. Je savais aussi que le Noir le plus redoutable pour l’Amérique, c’est celui du ghetto. Comme il n’a pas de religion, pas de notion de morale , pas de sens civique. Comme il n’a peur de rien, l’homme du ghetto éternellement frustré, est un être fébrile, impatient de passer aux actes. Quoi qu’il entreprenne il s’engage à fond, le trafiqueur du ghetto entraine une grande fascination sur l’adolescent qui généralement a échoué à l’école et vu ses parents trimer toutes leurs vies . Une étincelle suffit, ces jeunes sont capables de toutes les violences.»

 

Son passage en prison fit de lui un homme intègre et courageux. Il avait le choix entre subir ses années de prison, sortir et retrouver la délinquance, ou bien s’instruire, changer et devenir l’homme qu’il est devenu. Celui capable de désarmer les personnes publiques et politiques par son éloquence, de porter une idée à travers les frontières.

 

Comment est notre comportement face à l’adversité ? Comment est notre comportement face à l’injustice ?

 

Je vous propose de repenser à la dernière injustice à laquelle vous avez assistez ou bien à la dernière difficulté rencontrée. Quel a été votre comportement ? Si vous aviez eu la possibilité de le changer qu’auriez vous fait ?

 

Yoan C.

9 citations de Malcolm X : 9 Citations de Malcolm X

Lien vers le site : www.mind-and-way.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *